Contactez-moi : 0647554919 | contact@muriellefossier.fr

C’est bien connu, reprendre le travail après deux ou trois semaines de congés est fastidieux.

Murielle Fossier > Blog > Non classé > C’est bien connu, reprendre le travail après deux ou trois semaines de congés est fastidieux.

C’est bien connu, reprendre le travail après deux ou trois semaines de congés est fastidieux.

C’est bien connu, reprendre le travail après deux ou trois semaines de congés est fastidieux. Pour autant, il faut y retourner !

Entre celles et ceux qui s’ennuient d’avance, celles et ceux qui stressent d’avance (multiplicité des tâches, perte de temps dans les transports, gestion des enfants) et celles et ceux qui sont finalement heureux(ses) de revoir les collègues et le travail mais qui froncent les sourcils à l’idée de ne plus pouvoir profiter pleinement de leur journée, la liste est longue.

Vous reprenez le travail après avoir passé vos vacances loin de la routine, des habitudes et vous avez réussi à mettre le petit hamster au repos.

Quel petit hamster ?

Mais si, vous savez, celui qui tourne et tourne sans cesse dans votre tête, ce cerveau qui ne s’arrête jamais de penser, de calculer, d’anticiper, de ruminer, de noircir le tableau…

Alors afin de conserver les bienfaits de vos vacances, je partage avec vous quatre conseils à mettre en place dès le retour pour une rentrée attendue et non subie :

S’ORGANISER TOUT DE SUITE

Même si vous n’avez pas assisté à ma formation gestion du temps, rien ne vous empêche de réfléchir à votre organisation en général.

Qu’est-ce qui me faisait perdre du temps avant de partir en vacances ?

Qu’est-ce que je repousse toujours et que je peux mettre en place maintenant ?

Qu’est-ce que j’avais comme résolution en début d’année et que je peux encore accomplir avant la fin de l’année ?

C’est peut-être l’occasion de tester un nouvel outil comme l’agenda électronique pour l’intégralité de vos occupations ou l’outil Trello https://trello.com/fr. Il organise vos tâches et planifie vos projets à votre place. Pourquoi s’en priver ?

PRÉVOIR L’IMPRÉVU

Quoi ? Comment est-ce possible ? Et pourtant ça changerait les choses, pas vrai ?

L’idée est de dresser chaque matin votre to do list en étant moins exigeant. C’est fou comme on est sévère avec soi-même (insatisfaction perpétuelle, doute sur ses performances et capacités). Si votre journée de travail comporte 7h, ne la chargez pas pour 9h ! Laissez un espace pour l’imprévu car il y aura toujours un mail qui bouleverse votre matinée, un manager qui vous demande régulièrement des services, etc. Le simple fait de savoir que vous avez la place pour répondre à toutes ces sollicitations inopinées vous rassurera. Et si vous n’avez eu aucun imprévu dans votre journée, vous récupérerez du temps pour finaliser un dossier, classer des documents par exemple. Qu’en pensez-vous ?

CONSERVER LES BONNES PRATIQUES

Pendant les vacances, ce fut l’occasion de démarrer un apprentissage, pratiquer un sport, cuisiner vraiment, effectuer des exercices de relaxation, s’étirer ou bouquiner. Eh bien, j’ai une bonne nouvelle pour vous ! Vous pouvez continuer. Oui, ne changez pas de cap et gardez ces nouveaux rituels. Il faut 21 jours pour qu’ils deviennent une habitude. Ça mérite d’essayer non ?

SAVOURER L’INSTANT QUI S’OFFRE A VOUS 

Que ce soit le matin au lever, lors d’une petite pause dans la journée, en fin d’après-midi au retour du travail ou encore le soir quand le soleil se couche, profitez comme vous le faites en vacances des quelques minutes de détente : comme apprécier simplement l’odeur et la chaleur du café ou du thé, regarder dès que c’est possible le ciel et ses variations de couleurs, pratiquer des étirements pour dénouer la nuque sollicitée par le smartphone et l’ordinateur, passer un moment avec une personne que vous appréciez, parler, rire. Les occasions ne manquent pas dans notre journée.

Je vous souhaite sincèrement une bonne rentrée malgré le protocole sanitaire qu’il faut accepter et respecter.

Au plaisir d’échanger avec vous et à votre disposition si vous envisagez de mettre en place un module de formation dans votre entreprise.

Murielle 

 ————-

Murielle FOSSIER

Formation de formateurs – Efficacité professionnelle – Performance d’assistantes – Développement personnel

Paris & Hauts-de-France – 06 47 55 49 19 – contact@muriellefossier.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *